Dans le cadre du projet The Coruscant Initiative, j’ai développé une interface qui permets de jouer à Star Wars Destiny via son navigateur internet. N’appréciant pas trop – à titre personnel & pour pleins de raisons – Tabletop Simulator, je voulais profiter d’avoir mis en place notre propre DB pour essayer de fournir quelque chose qui s’y intégrait directement.

 

Où commence-t-on?

Tout débute sur le site SWDB propre au projet TCI. Créer vous un compte ; pour se faire vous devrez valider votre adresse e-mail par un courriel de confirmation, donc pensez à regarder dans vos indésirables si nécessaire. Une fois votre compte créer, d’une part vous aurez la possibilité de créer vos decks Standard & Infini, d’autre part vous aurez sur la page d’accueil un lien vous permettant d’accéder à l’interface de jeu en ligne. Celle-ci vous demande aussi un login et un mot de passe ; il s’agit tout simplement du même login et mot de passe que vous venez de choisir pour l’interface de deck-building.

 

Où sont les joueurs?

Il n’y a pas assez de joueurs actifs que pour avoir une liste de tables ouvertes avec des joueurs qui attendent un adversaire… Malheureusement, c’est un temps révolu pour notre jeu. Ici, vous devez d’abord prospecter pour trouver un adversaire. Soit en cherchant parmi les joueurs que vous connaissez déjà en en arrangeant un rendez-vous, soit en demandant sur le serveur Discord TCI (canal #looking-for-game) si quelqu’un est disponible.

Il vous est également possible de tester le mode « DC Smash Decks » (une sorte de draft de demi-decks, assez équilibrés) et un mode solo. Ce mode de jeu permet de combattre un deck préconstruit que vous devez gérer vous-même. Plus d’informations sur ce mode de jeu de et par Dice Commando (vidéo Youtube).

 

Comment on joue?

Tout d’abord, si vous parlez français, assurez-vous d’être connecté en français. Jusqu’à l’écriture de l’article, je n’avais pas remarqué que le petit drapeau pour passer en français n’avait aucun impact… Alors que l’interface est bien totalement traduite en français.

La première règle à retenir, parce qu’elle pourra couvrir pas mal de cas d’usage, c’est d’essayer de faire un clic-droit quand on ne sait pas comment faire quelque chose. Exemple : je veux charger un deck? Clic-doit. Je veux tourner un dé? Clic-droit. Je veux mélanger mon deck? Clic… Sur le bouton nommé « Mélanger », il suffisait d’ouvrir les yeux. 🤓

Sinon globalement, qu’est-ce qu’on peut faire avec l’interface?

  • Utilisez les combinaisons de touches Ctrl + et Ctrl  de votre navigateur internet pour mettre la table à la taille qui vous convient.
  • Utilisez la souris pour sélectionner des éléments (clic, double-clic sur un deck, cliquer et tirer pour un ensemble de cartes…)
  • Utilisez les touches F (flip) pour retourner une carte (face cachée) et R (rotate) pour l’incliner
  • La touche (roll) permettra également de lancer (plus précisément tourner sur une face au hasard) un ou plusieurs dés
  • Utilisez la touche Z (zoom) pour voir en grand une carte ou un dé pointée par la souris
  • Utilisez un chiffre (de 1 à 6) pour tourner un dé sur la face correspondante

Ces informations sont accessible aussi directement dans l’interface de jeu en utilisant la touche H. Pour tout ce qui est pioche, entretien, champs de bataille, etc… ; des boutons sont à votre disposition sous votre deck et votre défausse.

Même si l’interface de jeu permet d’envoyer des messages textes, je vous conseille d’utiliser à côté de votre navigateur un logiciel vous permettant de parler à haute voix à votre adversaire, tel que Discord. 😇

 

Je suis bloqué / ça bug

En cas de pépin style erreur d’affichage, vous pouvez tenter de réactualiser l’écran (via la touche F5). En cas de déconnexion, la partie reste en mémoire 10 minutes, sauf s’il s’agit d’un plantage serveur… Auquel cas… Tout est perdu, désolé! Ce n’est pas encore arriver mais cela arrivera bien un jour… 🤕😜

Dernier rappel, le jeu malgré son abandon reste sous licence FFG / Disney ; et tous les droits leurs appartiennent. Cette interface est mise gratuitement à la disposition des personnes disposant déjà du jeu physique, sans publicité ni demande de don d’aucune sorte… Alors profitez-en, et bon jeu!

 

2 Replies to “Jouer en ligne, via son navigateur

    1. Non pas encore. Il faudrait que je reprenne ton travail sur les dernières extensions (traductions) + qu’on essaie de scanner celles d’avant… pas le courage d’envisager ça pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *