Si toi aussi tu aimes ce titre « put-à-clic » tape dans tes mains ! 👏👏 Tu pensais sérieusement que j’allais te propose de jouer à un autre jeu que Destiny? Pas réellement. Cela fait plusieurs semaine que je souhaite vous inviter à tester un jeu vidéo, mais vous le savez (ou pas) pour l’instant je ne sais plus ou donner de la tête professionnellement parlant. Encore quelques semaines et cela devrait être le retour des vidéos sur la chaîne Youtube 😎😍

 

  

Legends of WtF

Bref, n’ayant plus le temps pour grand chose vu les longues journées que je fais, je cherchais un petit jeu rapide. Précisons que je ne joue jamais aux jeux vidéos. Je suis entre le petit casse-tête sur iPad our le jeu de carte en ligne. Typiquement, je ne cherchais pas forcément un jeu en ligne, mais au moins quelque chose de suffisamment prenant que pour y jouer régulièrement, ne demandant aucune compétence si ce n’est un peu de stratégie. Qu’ouï-je? Qui a dit Legends of Runeterra?? Non, pas du tout. Désolé mais cela reste juste un autre jeu de cartes en ligne, comme on en a déjà vu passer (HearthStone, Artifact, Mtg Arena). « Ouiiiiii mais c’est différent parce que… » parce que rien du tout, c’est un jeu de cartes en ligne, qui profite de la hype du moment comme d’autres avant lui. Mais si on garde un tant soit peu les pieds sur terre cela ne révolutionne rien. (Attention, j’ai testé et je ne critique pas le jeu en lui-même… Je fais exprès d’utiliser un ton aussi provocateur… 😜)

 

Dota Underlords

Non, je vais vous parler de Dota Underlords. Alors pour les non-initiés comme je l’étais, il s’agit d’un auto chess dans l’univers du jeu Dota (un multiplayer online battle arena comme League of Legends). Certes… Mais en quoi ca consiste? Cela se joue sur un plateau de 8×8 cases, vous disposez d’argent vous permettant de recruter des combattants parmi 5, et de positionner ceux-ci sur le plateau. Vous avez 30 secondes pour le faire, avant que le round se lance. Une fois lancé, vous affronter l’un des autres adversaires (8 joueurs par partie), qui a lui-même recruté et positionné des combattants. Le round est alors automatique, chaque combattant va se batte selon ses caractéristiques et sa position, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une seule des 2 équipes. Chaque combattant qui reste inflige ses points de dégâts au joueur adverse… Chaque joueur, disposant de 100 points de vie au départ, et est forcément éliminé lorsque ceux-ci arrivent à zéro. Puis la préparation du round suivant démarre, avec un peu d’argent en +, 5 nouveaux combattants disponibles, etc…

Allons un peu plus dans le détail, pour ceux que cela intéressait. Chaque combattant a 3 niveaux. On monte un combattant de niveau lorsqu’on a acheté 3 puis 9 exemplaires de ce combattant. On va aussi disposer d’un « Underlord » (4 choix possibles x 2 stratégie chacun). Il s’agit d’un personnage que vous pouvez considérer comme un héros, qui aura un pouvoir particulier qui affectera votre équipe et donc votre stratégie. On aura aussi la possibilité d’acquérir régulièrement des objets, que l’on peut placer sur le plateau ou assigner à l’un de ses combattants. Last but not least, puisque c’est le fondement du jeu, chaque combattant appartient à une ou plusieurs alliances. Ces alliances vous donneront des bonus lorsque vous aurez plusieurs personnages de cette même alliance, et au plus vous en avez au plus le bonus sera intéressant.

 

Opération Séduction

Si je veux faire un parallélisme avec Star Wars Destiny, il s’agit donc là d’un jeu de draft pur ; en ce sens qu’à chaque round vous allez devoir choisir et établir une stratégie sur base des choix qui vous seront proposés. Ce qui me plait dans ce principe c’est que chaque partie est souvent totalement différente de la précédente… Il vous sera difficile de toujours ré-appliquer la même. Ce sera à vous de trouver les combinaisons les plus intéressantes et à savoir quand les appliquer. Vous pourrez pour les plus studieux lire les règles et les descriptions des alliances/combattants à l’avance (comme si vous découvriez les cartes d’une nouvelle extension) ou bien les découvrir sur le tas. Il y a bien entendu une meta, càd que comme souvent d’autres joueurs ont déjà repéré les meilleures combinaisons ou alliances, et en ont fait des articles ou des vidéos en ligne. Mais il y a un très bon suivi du jeu (je suis la beta depuis plusieurs mois maintenant), il y a régulièrement des petits ajustements des pouvoirs, ainsi qu’un principe de « saisons » de plusieurs semaines, qui voient des changements d’alliance, des combattants qui disparaissent, des nouveaux qui apparaissent, sans pour autant donner l’impression aux joueurs de devoir tout recommencer. De ce côté là, c’est pas mal.

Il y a plusieurs mode de jeux disponibles. Notamment le « mode standard », jouable en classé (international) ou en libre, qui est celui que je vous ai expliqué précédemment. Où vous choisissez votre Underlord au round n°10, et pour lequel vous devez considérer qu’une partie durera entre 20 et 30 minutes. Il y a aussi le « mode KO », en accéléré : vous êtes éliminé après 4 défaites,  il suffit de 2 et 4 combattants pour les niveaux 2 et 3 et vous aurez votre Underlord au round n°2 ; ce qui permet des parties rapide de 10 à 15 minutes. Ayant comme avantage de pouvoir jouerdes parties par-ci par-là vite fait, mais comme inconvénient d’être parfois un peu plus sujette au hasard du draft. Les temps donné ici, vu le principe du jeu (rounds et pré-rounds de 30 secondes) sont fixes ; j’entends par là que vous savez que vous n’êtes pas parti pour plus d’une demi heure (ou un quart d’heure) quand vous lancer une partie. La difficulté est plutôt de ne pas enchaîner une nouvelle partie immédiatement… Il y encore a d’autres modes de jeu : Entraînement (pour tenter de trouver sans hasard les meilleurs combos), 2 Joueurs (… que je n’ai jamais testé), ou Campagne, qui vous propose des petits défis permettant de gagner des améliorations esthétiques. 💩

 

Combien ça coute?

Car non, je n’ai pas fini d’encore vous donner du positif sur ce jeu. A savoir que c’est totalement gratuit, et traduit en français ! Pas de collection, pas de rareté, vous êtes donc sur un même pied d’égalité que vos adversaires, si ce n’est bien entendu l’aspect draft (hasard + choix personnels). Aucun pay-to-win possible donc. Notez qu’il y a bien un « passe de bataille » que l’on peut acheter pour la saison en cours, qui permet de débloquer des petits défis supplémentaires, et qui coûte… 4,40 €. C’est totalement optionnel, il ne vous apportera aucun bonus en jeu ; mais autant dire qu’à ce prix-là, n’importe qui qui apprécie le jeu prendra ce pass, ne fût-ce que pour les petits défis (qui sont des objectifs adjacents à vos parties) et supporter la gratuité du jeu. Le jeu est disponible sur PC et Mac via Steam, ainsi que sur tablette iPad ou Androïd (qui dispose de 2 Go Ram). 📱💻🖥

 

Conclusion

Je pense que j’ai fait le tour… Le jeu n’est plus en beta depuis ce mardi (21 février). Le but n’est pas de vous séduire, mais de vous présenter ce qui moi m’a séduit, et qui me permet presque chaque jour un petit quart d’heure off. Voici le site officiel du jeu : Dota Underlords ; et si jamais vous deviez vous y mettre, vous pouvez m’ajouter comme ami en utilisant le code ami 6HPHV7 (valable jusqu’au 14 mars). Je ne joue qu’en coups de vent, mais on peut au moins comparer nos résultats sur des petits puzzles in game. 🏆 😇🤓

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *