Annoncé au début de cette semaine, FFG a lancé sans doute la plus triste nouvelle possible : l’arrêt du jeu. De quoi nous offrir un joli panel d’émotions… La tristesse, d’abord, d’envisager la fin de quelque chose qui nous plaît. L’interrogation, de savoir si cette année on arrête tout du jour au lendemain. Ou encore le soulagement, de savoir qu’il n’y aura pas plus de dés à entasser et surtout, plus autant d’investissement monétaire que les années précédentes! Et si finalement, on essayait d’en sortir le meilleur? Sans vouloir faire de l’excès d’optimisme… Lisez d’abord l’article. Allez, courage, suivez le guide. 🚘

 

Tout s’arrête, mais pas demain

Soyons quand-même un peu plus précis à propos l’annonce faites par FFG, car tout ne s’arrête pas du jour au lendemain. Qu’en est-il exactement? 

  • L’édition Covert Missions, déjà repoussée depuis de 2-3 mois, sera la dernière édition commercialisée pour le jeu, en février.
  • Les Worlds (derniers championnats internationaux officiels) auront lieux début mai aux USA.
  • Après cet événement, un dernier gros kit, Echoes of Destiny, permettant plusieurs tournois locaux sera en circulation.
  • Ce kit contiendra également… Une dixième extension, nommée Wild Horizons, complète pour chaque joueur (cartes et dés).

Il n’y a pas plus d’informations quant à cette 10ème extension actuellement, mais j’espère qu’ils en produiront en assez d’exemplaire que pour en envoyer partout à travers le monde… J’ai déjà glissé un mot côté Asmodée Belgique histoire de garder cela à l’oeil, j’espère avec succès.

A noter, comme si ce n’était pas suffisant, la fermeture en ce mois de janvier pour nos compatriotes parisiens de la Waaagh Taverne, la boutique qui servait de base pour les soirées jeux et les tournois, et ce après 6 ans d’activité… Courage les gars. 😢

 

Mais… Pourquoi?

Bon, évidemment, c’était la fête pour tous les simples d’esprit qui disent depuis 2 ans « hmmmm, ça sent la fin du jeu ». Ils ont pu passer en mode « ha! je vous l’avais bien dis! ». Après, si je vous répète tous les 4 lundis qu’Eddy Mitchel va bientôt mourir, je finirai par avoir raison. 👏👏👏 Par contre, il y a eu des signes + avant-coureur que d’autres… Notamment, l’arrêt des Galactic Qualifiers (gros tournois exceptionnels répartis un peu partout dans le monde). Sans réelle annonce d’autre chose, alors que ces événements donnaient bien.

FFG n’a cependant pas indiqué les raisons de l’arrêt du jeu. On peut spéculer, et émettre plusieurs hypothèses sont possibles à ce sujet… Un petit tour d’horizon histoire de mettre cela derrière nous.

  • La production du jeux est trop compliqué à gérer. Je pense qu’on sous-estime les besoins derrière Star Wars Destiny, tout comme l’a probablement fait FFG. Imprimer des boosters des cartes assemblées aléatoirement (ou semi-aléatoirement, sur base d’une rareté), c’est aujourd’hui enfantin, pour des professionnels dans ce domaine. Soit vous imprimez par planche géante puis laisser faire une rogneuse-trieuse, soit pour des plus gros paquets (coucou KeyForge) c’est votre fichier d’impression qui sera unique et produire le paquet entier et emballé directement. Il y a même des sites internets qui vous permettent de faire cela vous-même aujourd’hui, c’est dire si ceux qui pensent que KeyForge est une « petite révolution technologique » (je cite) sont à côté de leurs pompes. Mais je digresse. Pour Star Wars Destiny, il y a le dé. Le fameux dé. Qui, dans les premières éditions, était censé être placé dans les petites encoches du carton contenu dans votre booster (encoches disparues dans les dernières éditions). Carton obligatoire pour rigidifier le booster et sa forme bizarre… A cause du dé. Cette opération est manuelle. Imaginez le travail et l’organisation que cela nécessite… Et on est sûr que c’est manuel, vu les erreurs déjà constatées sur certaines distributions au sein d’une même boîte. Je n’ai même pas évoqué le coût de cette production, là je parlais juste de l’organisation. Rappelons que les éditions ne sont jamais sorties aux dates prévues. Peut-être qu’il aurait fallut n’avoir des dés que dans des boîtes à contenu fixe…
  • L’organisation autour du jeu est trop compliquée à gérer. A côté de la production, Star Wars Destiny est un jeu qui se veut compétitif. Mais pour avoir une compétition à haut niveau (façon de parler), il faut que cela suive à tous les échelons locaux. Là aussi on a vu que cela n’a jamais bien fonctionné. Déjà, FFG n’a jamais compris que ce ne sont pas les boutiques qui organisent des tournois, mais des volontaires liés à ces boutiques ; or ils refusent toute discussion avec quelqu’un qui n’a pas de boutique physique (merci Asmodée Belgique d’avoir été un poil plus souple, d’ailleurs). Il faut veiller à la bonne répartition géographique et temporelle de tous les types de tournois… Ce n’est pas trop difficile… Sauf quand on a pleins de jeux à gérer en même temps. « Une société, c’est comme une montgolfière… » Impossible pour eux de mener à bien autant de projets en même temps. 
  • Le jeu n’est pas rentable. On ne dispose d’aucun chiffre permettant de le dire, mais cela pourrait être une « bonne » raison. On sait qu’au niveau des traductions, cela n’était plus le cas : arrêt de la version française il y a 1 an, mais depuis, il semblerait qu’il y aie eu arrêt aussi des versions italienne, allemande, polonaise et portugaise (au Brésil) – ou si ce n’était pas traduit, le support des distributeurs locaux s’est arrêté, beaucoup de joueurs s’inquiétant – comme c’était le cas pour nous – du support de leurs tournois locaux. Pourtant, je jeu semble toujours « sain »… A chaque édition, les précommandes sont tellement énormes dans certaines boutiques aux US et UK qu’il faut attendre la seconde livraison pour que tout le monde soit servi. Et on ne peut pas dire quand on prend l’ensemble des petites communautés sur la plan international que le jeu est mort. A l’ouverture de la vente des tickets pour les championnats du monde ce mercredi, qu’on pourrait estimer à 300 places libres, c’était sold out en moins de 2 heures. Oui, mais en plus du personnel opérationnel et de la production, nous oublions un coût majeur pour FGG. La licence.
  • D’abord, il est intéressant de se pencher sur la licence Star Wars en terme de jeu de cartes. En 1995, c’est la société Decipher qui avait cette licence, et a produit son jeu Star Wars CCG… Qui tournait trèèèèès bien. Jusqu’en 2001, où ils ont perdu la licence au profit de Wizards of the Coast (Magic) / Hasbro. Vous ne le savez peut-être pas, mais à l’époque (on était sur l’épisode II), ils ont sorti un jeu de rôle, un jeu de figurines pré-peintes, et de 2002 à 2005 un jeu de cartes à collectionner… Avec des dés ! Bon c’était des D6, et dans mon souvenir cela ne cassait pas la baraque… Mais quand-même. J’ai encore les starters qui trainent à la maison. La licence expirait en mai 2010, et ils ne l’ont pas renouvelée. Un an après sortait le JCE de Star Wars côté FFG. En mars 2015, une annonce publique était faite quant au renouvellement de la licence, un an après était annoncé Star Wars Destiny, avec une sortie dans les magasins à la fin de l’année. J’ai fait exprès de mentionner les dates… Licence de 5 ans, milieu d’année, si le renouvellement a été fait avec les même conditions en 2015, cela nous amène à mai 2020. Bien entendu, c’est peut-être un hasard total… Peut-être qu’FFG va sortir un nouveau jeu, un JCE coopératif à la Marvel/Chtuluh mais côté Star Wars. Ou peut-être qu’il ne garde la licence Star Wars « que » pour des jeux de sociétés et/ou de figurines. Car il ne faut pas s’y tromper… Star Wars, c’est bankable. La souris aux grandes oreilles le sait, et cette licence doit plomber la rentabilité du jeu (au vu des points précédents).

 

Tout s’arrête, cela dépend de nous

Bon, perso, l’annonce ne me déçoit pas plus que cela en fait… Sorry les gars, mais je suis déjà blasé de déception. 😂😎 Avec les difficultés organisationnelles liées au jeu, les retards et mauvaises communications, des décisions comme le championnat de France un vendredi… Finalement, c’est un peu le soulagement qui prends le dessus. Soulagement d’une part en terme de stockage et de surconsommation, parce que cela fait 3 ans qu’on empile des boîtes de dés et que cela ne pouvait plus continuer indéfiniment… Et soulagement en terme d’investissement monétaire. On mets fin à cette expansion qui semblait sans limite. Moi j’y vois du positif. « Oui mais le jeu est mort, plus personne ne va y jouer. » Cela ne dépend que des joueurs en fait. Un simple jeu de société, vous ne vous posez pas ce genre de questions. Les Aventuriers du rail acheté il y a 20 ans, j’y joue encore. Et pourtant, en terme de richesse de rejouabilité, on est loin du matériel dont on dispose aujourd’hui avec Star Wars Destiny. Qui plus est, le fondement premier du deckbuilding nous permet de voir venir avec quelques petits changements par-ci par-là. C’est ce que fait déjà FFG avec les documents Holocron, qui incluent balance des points de personnage, liste de restrictions d’association de cartes, et même errata. Rien ne nous empêche de faire vivre ces documents nous-même. Il y a même d’autres formats possibles, comme le format Highlander, 40 points de personnages + deck de 40 cartes uniques. Nous n’en avons fait qu’un seul tournoi jusqu’à présent, et c’était plutôt chouette. Pas eu le temps d’en faire un article… Et encore, avant de faire cela nous-même, une nouvelle extension arrive maintenant, une autre, sans doute plus réduit, arrivera en mai (ou en retard, comme d’hab)… On a donc encore de longs mois avant de réfléchir nous-même à la suite. Je n’aborde même pas le sujet ici de proposer nous-même nos propres créations, d’une part parce que c’est trop tôt, d’autre part parce que chacun au début va juste proposer ce qu’il a envie de jouer et qui n’existe pas, que ce soit en terme de personnage ou de mécanique. Ce n’est sans doute as la meilleure manière de faire. Tout cela pour conclure que personnellement, je continuerai (à jouer et à organiser) tant qu’il y aura une communauté qui a envie que l’aventure continue. J’ai même encore plus de motivation maintenant en sachant que cela ne va plus me coûter un bras pour parfois des cartes qui ne ressemblent à rien (coucou Sinjir, comme le pensent beaucoup).

 

Tout s’arrête, mais tous dans le même bateau

Et puis finalement, il faut se rendre compte que l’annonce laisse beaucoup… beaucoup de joueurs sur le carreau. Comme dit plus haut, Destiny était loin d’être mort, beaucoup de blogs et de chaînes Youtube anglophones existent. Tout ce petit monde a envie de continuer. Pour beaucoup de jeux morts par le passé, un comité de volontaires s’est créé pour continuer à faire vivre le jeu. C’est le cas pour le CCG Star Wars de la fin des années 90 ; ils en sont à leur 12 ème balance de points, publiées en décembre 2019. Respect.

Et donc s’est vite mis en place la même chose pour Star Wars Destiny… Autour de plusieurs créateurs de contenu, mais incluant des gens déjà proches du jeu, designers, playtesters, etc… (certains encore liés pour le moment par un accord de confidentialité à FFG!). Le but final est de proposer, outre un suivi de la meta comme pensé au paragraphe précédent, des petits sets réguliers de cartes supplémentaires, à imprimer nous-même. Ou à faire imprimer nous-même, vous avez vu via l’alternate fan made au Datapad Challenge que c’est assez facile, pour un résultat hyper propre.

A terme, tout le monde est susceptible de postuler pour aider à différents niveaux, mais cela ne sert à rien d’aller trop vite et de vouloir absolument devenir designer de cartes du jour au lendemain… D’autant qu’il sera possible à tout le monde de faire des propositions. Je suis de prêt l’évolution du projet, histoire que cela ne devienne pas non plus un projet « américain ». Et je verrai en tant voulu si je peux aider sur quelque chose sur le plan technique… J’ai mes petits idées aussi. Pour les ceusses qui lisent l’anglais, voici l’annonce relative à la création de ce comité. 😇

 

Conclusion

Si cela se trouve, ce comité restreint fera mieux qu’FFG ! 😆

Dans tous les cas, si il n’y a plus d’investissement monétaire important à faire pour continuer à jouer, et que notre communauté continue de vivre, il faudra voir avec les anciens joueurs qui ont arrêté à cause de cet inconvénient si ils ne veulent pas reprendre le jeu. Nous, on se retrouve le dimanche 2 février pour un tournoi Highlander (justement) lors du festival « Festi Lou’dique ». 

Mettez également dans votre agenda la date du samedi 28 mars 2019, ce sera le Prime (tournoi régional) chez Hasard Ludique à Mons, toute la journée. J’essaie de compiler actuellement un calendrier avec tous les tournois intermédiaires… Encore quelques jours de patience. 🤓

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *